Sign in / Join

5 astuces pour progresser en guitare

Apprendre la guitare est un exercice gratifiant. Avec seulement quelques accords, vous pouvez rapidement jouer une multitude de morceaux. Mais si la sensation de ne plus progresser s’installe, réagissez avant de perdre toute motivation. Il existe plusieurs façons de se renouveler dans l’apprentissage de la guitare. Voici une sélection de 5 astuces pour vous améliorer, que vous soyez pratiquant de guitare classique ou électrique.

S’essayer à différents styles de musique

Parfois, la lassitude s’installe à cause du manque de nouveauté. Répéter les mêmes suites d’accords, égrener les mêmes gammes ou jouer le même genre de mélodie inlassablement peut mener au découragement, car vous aurez l’impression de ne plus avancer.

A lire en complément : Comment jouer de la guitare sans solfège ?

Pourquoi ne pas tenter un tout nouveau style de musique ? En cherchant sur internet ou dans un magasin de partitions, vous dénicherez sûrement des tablatures qui vous inspirent et qui s’éloignent de votre style de musique habituel. Bossa nova, jazz manouche, baroque, métal, la liste est si longue que vous trouverez forcément un morceau à votre niveau qui change de ce que vous avez appris à jouer jusque-là.

Perfectionner sa connaissance des accords

Avec l’aide de seulement 2 ou 3 notes, il est possible de réaliser une quantité impressionnante d’accords différents. Les accords de base peuvent être renversés et joués de façons très variées. Le guitariste a tout intérêt à maitriser les accords, puisqu’ils constituent une bonne partie de son jeu. Même le guitariste soliste s’appuie sur la suite d’accords et les gammes correspondantes afin d’improviser un solo qui sonne juste.

A lire aussi : Pourquoi le nom flûte de Pan ?

Si vous connaissez déjà les principaux accords majeurs et mineurs, explorez les déclinaisons de ces accords en 7e, en 9e, en accord renversé, en quinte ou en quarte augmentée ou diminuée, etc. Vous trouverez facilement un dictionnaire d’accords de guitare en ligne ou en version papier avec les positions des doigts sur les cases.

S’intéresser à d’autres types de guitares

Le schéma typique est d’apprendre la guitare classique, puis de s’essayer le cas échéant à la guitare électrique. Pourtant, rien ne vous empêche de vous tourner vers un nouveau type de guitare alors que vous avez commencé sur une électrique et inversement. Certains instruments anciens pourraient même vous aider à trouver un nouvel élan dans votre apprentissage.

Les instruments à cordes dont le jeu est proche de la guitare sont nombreux :

- la guitare classique ou acoustique ;

- la guitare électrique ou électro-acoustique ;

- la guitare à 7, 8 ou 12 cordes ;

- la mandoline ;

- le luth ;

- le ukulélé ;

- la basse ;

- la cithare.

Prendre des cours particuliers de guitare

Si vous apprenez la guitare en autodidacte, et c’est tout à votre honneur, il peut être intéressant de prendre quelques cours de guitare avec un professeur.

Vous n’avez pas besoin de vous inscrire pour une année entière dans une école de musique. En revanche, réserver deux ou trois séances avec un professeur particulier s’avère judicieux dans l’objectif d’apprendre de nouvelles techniques ou de dépasser des difficultés précises. Vous trouverez des enseignants diplômés et disponibles à proximité de chez vous sur des plateformes comme Allegro Musique.

Former son oreille à reconnaitre les accords d’une musique

Il s’agit d’un très bon exercice qui allie l’écoute, la reconnaissance des accords et la répétition de ce qui a été entendu sur la guitare. Vous pouvez choisir un morceau de musique classique, de variété ou de rock, avec ou sans guitare. Essayez simplement de retrouver les accords en grattant les cordes avec la musique, en faisant des pauses pour tâtonner sur votre manche, en vous inspirant aussi des suites d’accords célèbres les plus utilisées.

Vous constaterez que plus vous travaillez votre oreille, plus vous serez à l’aise sur votre instrument. Vous pourrez alors apprendre et retenir des mélodies par cœur en vous basant sur la suite d’accords, ou improviser vous-même des rythmiques et des solos.