Sign in / Join

Comment apprendre la batterie rapidement ?

Vous aimeriez apprendre la batterie, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Apprendre un instrument demande de la patience et du travail, mais il est tout à fait possible de s'amuser et c'est là l'objectif.

C'est pourquoi je souhaite partager avec vous les connaissances et le savoir-faire que j'ai acquis depuis que j'ai commencé à jouer de la batterie. Je les enrichis lors de mes répétitions, de mes concerts et tous les jours lorsque je forme des batteurs débutants ou expérimentés.

A voir aussi : Comment envoyer une démo à un label ?

Chaque jour, je développe des exercices pour démarrer, des techniques et des astuces pour que votre apprentissage soit agréable, que vos progrès restent réguliers et que vous adoptiez immédiatement les bons réflexes.

En comprenant les premières bases, en suivant mes conseils et en travaillant régulièrement, vous serez en mesure de jouer vos premières pistes de batterie en musique dans un délai de 15 jours.

A voir aussi : Comment obtenir le diplôme FLE ?

Oui, environ 90 % du répertoire musical est construit sur la même rythmique que je détaille complètement dans cet article. Vous voulez savoir comment apprendre la batterie ? Allons-y

Plan de l'article

Construisez vos batteries acoustiques : mon pro

conseils Avant de commencer à apprendre la batterie, il faut évidemment la mettre en place et je vous conseille de prendre le temps de franchir cette étape importante.

Vous devez vous sentir à l'aise derrière l'instrument, ce point est vraiment essentiel pour vous et pour votre futur jeu, la batterie doit s'adapter à votre morphologie et non l'inverse. Pour ce faire, positionnez les différents éléments le plus près possible les uns des autres, d'une part, vous limiterez au maximum les mouvements et gagnerez ainsi en vitesse d'exécution. En revanche, vous ne créerez pas de tension inutile dans votre dos, au niveau de vos épaules, de vos bras et de vos jambes.

Mon conseil : assurez-vous que votre batterie est optimisée et elle vous apportera un réel confort de jeu.

Réglez votre batterie : 3 conseils pour démarrer

Bien qu'il vous faille un peu de temps pour trouver les paramètres exacts, que vous allez certainement ajuster au fur et à mesure de votre entraînement, en commençant par un bon la configuration est toujours importante. Vous passerez de nombreuses heures à vous entraîner, autant les faire à la batterie agréable à jouer et ayant un son agréable.

Peau frappante et peau de résonance

Au niveau de la caisse claire, du tom et de la grosse caisse, il existe deux types de peaux : les peaux de résonance et les peaux de frappe. La peau de frappe est située au-dessus des toms, c'est sur celui-ci que vous viendrez jouer avec vos baguettes. La peau de résonance est montée sous le tom, plus fine, elle vibre et restaure le son lorsque le tom est touché. En ce qui concerne la grosse caisse, la peau de punch est devant vous, vous la ferez entrer en vibration à l'aide de la batte de grosse caisse, de sorte que la peau de résonance est montée sur le côté des spectateurs.

Tension cutanée

Afin de régler la tension des peaux, vous utiliserez une clé de serrage. Plus la peau est tendue, plus le son est aigu et le rebond de la baguette devient important.

Le réglage de la peau de punch est testé à l'aide d'une baguette et vous permet d'écouter si le son renvoyé répond à vos attentes. En revanche, la peau de résonance est vérifiée avec la main, car si vous la tapotez avec une baguette, vous risquez de l'endommager car elle est plus fragile que la peau frappante et le canon ne produira plus un son harmonieux par la suite.

Réglage Hi-Hat

Je vous conseille de démarrer la batterie pour jouer du charleston fermé, en effet, Maîtriser le son avec l'ouverture et la fermeture des cymbales demande un peu d'expérience et de technicité.

Pour ajuster correctement votre charley :

  • ouvre le papillon ;
  • laissez la tige remonter en retirant votre pied de la pédale ;
  • Fermez le papillon.

Les cymbales du hit hat resteront fermées et au début, vous n'aurez pas besoin de gérer l'ouverture, vous obtiendrez donc un son plus facilement.

Découvrez les éléments d'un

batterie La batterie est composée de deux types d'éléments :

  • barils avec caisses claires, grosses caisses et toms
  • cymbales : rides, crashs, éclaboussures, charleston, etc.

Selon les essences de bois des barils, leur taille, le modèle des peaux et le choix des cymbales, votre instrument renverra des sons très différents.

La caisse claire

La caisse claire a deux tons : un premier si vous allumez le timbre et un second si vous ne le faites pas. Ceci est systématiquement mis en place à moins que l'indication « sans timbre » n'apparaisse sur la partition.

La caisse claire vous permet d'accentuer les battements bas dans une mesure de quatre temps, c'est-à-dire sur les deuxième et quatrième temps également appelés afterbeat.

Pour plus d'informations sur le choix de la caisse claire, cliquez ici.

La grosse caisse

Avec un son faible, il a pour rôle de renforcer les basses de la musique. Pour plus d'informations sur la grosse caisse, cliquez ici.

Les toms

Dans vos premières chansons, les toms vous permettront de faire des breaks de batterie.

Drum score : représentation des différents éléments

Pour apprendre la batterie, il faut savoir déchiffrer les lignes principales des partitions et même si chacune possède ses propres symboles, certains codes restent habituels.

Les éléments de batterie individuels sont indiqués sur la portée musicale standard. Comme pour les notes, les sons les plus aigus sont écrits en haut de la portée et les sons graves sont écrits sur la portée. Les cymbales sont généralement représentées par des croix et disposées en haut de la portée. Si vous voulez apprendre à lire une partition de batterie, cliquez ici.

Positionnez votre batterie pour gauchers et droitiers

Pour apprendre la batterie dans les meilleures conditions, je vous conseille de respecter votre main forte.

Si vous êtes droitier, votre main droite vous permettra de démarrer les rythmes. Dans ce cas, voici la disposition du éléments de vos tambours : la caisse claire sera placée entre vos jambes, le charleston sur votre pied gauche, la grande caisse au niveau de votre pied droit et les toms du plus haut au plus bas de gauche à droite.

Pour les gauchers, votre main gauche devient un leader, donc positionnez les éléments en miroir.

Tambours d'apprentissage : comment tenir ses baguettes, les bases

Il faut se souvenir d'une chose : rester détendu tout au long des exercices, des chansons puis des répétitions et enfin des concerts ! Les muscles des bras et des épaules doivent être complètement détendus, de sorte que vous gagnerez en flexibilité et donc en dextérité.

Comment tenir vos baguettes

Pour que la baguette reste bien équilibrée dans votre main, prenez-la aux 2/3 de sa longueur, ainsi le levier naturel reste bon. Si vous tenez trop votre baguette vers l'olive, c'est-à-dire qu'au milieu, vous aurez trop de poids vers l'arrière. À l'inverse, si vous le tenez trop loin jusqu'au bout, le poids sera vers l'avant et donc trop lourd pour être joué.

Placez la baguette entre l'index et le pouce, placez les autres doigts autour ; mais sans les presser.

Exercice #1 : Apprendre le bon mouvement

Privilégiez de préférence le jeu avec les poignets et non avec les bras, cette erreur se produit chez de nombreux batteurs, ce qui les empêche de gagner en vitesse et de jouer de manière détendue.

Jouer avec les poignets présente de nombreux avantages :

  • vous travaillerez avec les petits muscles ;
  • vous exécuterez des rythmes avec plus de dextérité ;
  • et vous serez moins stressé physiquement pendant les longues sessions de jeu.

Je propose un exercice qui vous permettra de solliciter vos poignets, de bien ressentir le mouvement et donc de développer de bonnes habitudes. Je vous conseille de le faire tous les jours pendant 5 à 10 minutes.

Frappez un tir avec la baguette droite puis un coup avec le joystick gauche sur la caisse claire drum, nous disons que vous jouez en bouclé ou en single shot. Répétez ce mouvement en veillant à ce que l'espace entre deux frappes reste le même.

Dans un premier temps, faites les gestes très lentement, en vous assurant de trois choses :

  1. le son doit être bien équilibré entre vos deux baguettes ;
  2. les coups doivent être réguliers ;
  3. et les olives des baguettes doivent être bien positionnées au centre de la caisse claire.

Si vous voulez commencer à jouer de la batterie sans batterie, vous pouvez faire cet exercice sur un coussin.

Apprendre à jouer de la grosse caisse : technique de base

La grosse caisse est jouée à l'aide d'une pédale surmontée d'une batte qui frappe la peau du canon. Si vous réglez correctement la pédale, vous obtiendrez un jeu confortable et vous ferez moins d'efforts. Pour ce faire, fixez-le au milieu du cercle afin que la chauve-souris puisse toucher le centre de la peau. Il est possible de régler la longueur et l'équilibre de la batte ainsi que la tension du ressort.

Au d'abord, pour apprendre la batterie, je vous conseille de jouer du talon plat. Positionnez votre pied sur la semelle de la pédale et ne l'enlevez pas, votre pied doit rester en contact permanent avec elle. Une fois le strike terminé, ne laissez pas la batte collée à la peau qui va vibrer et diffuser les harmoniques de grosse caisse.

Pour en savoir plus sur les techniques de la grosse caisse, c'est ici.

Indépendance de départ : premiers exercices de batterie pour débutants

L'objectif est que vous puissiez jouer rapidement le rythme de base, cela vous permettra de vous amuser sur de nombreuses chansons et d'apprendre la batterie avec plaisir. Pour y parvenir, il faut tout de même passer par quelques étapes au cours desquelles vous travaillerez sur les premiers rythmes afin de délier vos membres.

Exercice 2 : Indépendance du pied droit et de la main droite

Frappez régulièrement le charleston avec votre main droite. Ajoutez des coups de feu à la grosse caisse à chaque fois. En d'autres termes, sur le premier coup, vous jouez de la grosse caisse et du charleston en même temps et au second coup, le charleston joue seul et répète cette séquence.

Avant d'attraper vos baguettes, je vous conseille de passer par la voix en répétant par exemple : « pied », pour le coup de pied de la grosse caisse et du charleston, puis « droite », pour le charleston seul : « pied », « droite », « pied », « droite », « droite »... Cette étape vous fera gagner du temps, car vous aurez intégré mentalement ce qu'il a à faire.

Pour réussir cet exercice, cela peut vous prendre une à deux minutes. Lorsque vous comprenez bien le mouvement et que vous parvenez à le jouer lentement, vous pouvez l'accélérer, puis passer à l'exercice n° 3.

Exercice #3 : Indépendance des mains droite et gauche

Votre main droite reste sur le charleston et joue des coups réguliers comme dans l'exercice #2, mais au lieu de faire des coups de grosse caisse à chaque fois, vous les remplacerez par votre main gauche sur la caisse claire.

Si vous avez tout suivi correctement, le jeu à la batterie se fait avec tes bras croisés. Votre main droite frappe la cymbale charleston et la main gauche passe sous le joystick droit et joue au centre de la caisse claire.

Tout comme dans l'exercice 2, commencez par la voix, puis jouez très lentement à la batterie et enfin accélérez. Pensez à effectuer les mouvements avec vos poignets et non avec vos bras.

À l'aide ! Je bloque l'indépendance !

Au début, jouer différents rythmes avec les bras et les jambes nécessitera un effort de concentration énorme et beaucoup d'énergie... et c'est tout à fait normal, c'est une étape nécessaire pour apprendre la batterie.

Tu bloques ? Pas de panique, vous devez analyser calmement ce qui ne fonctionne pas en vous posant différentes questions.

  • Est-ce que l'un de mes membres joue en même temps qu'un autre alors qu'il ne devrait pas le faire ? Si oui, revenez à la séquence de début en vérifiant quand chaque membre doit jouer.
  • Est-ce que je peux « chanter » le rythme ? Si oui, vous voulez vraiment jouer à une vitesse trop élevée, puis ralentissez et vous ne devriez plus bloquer. Sinon, je vous conseille de prendre le temps de passer par la voix avant de jouer avec les baguettes.
  • Est-ce que j'ai accéléré avant d'avoir complètement intégré le rythme ? Je pense que vous avez déjà la réponse, vous devez reprendre la séquence lentement puis l'accélérer progressivement.

Pour éviter les blocages, je vous propose un bref résumé des étapes à suivre lorsque vous vous approchez d'un nouveau rythme :

  1. décompose le rythme avec la voix ;
  2. jouez lentement, en vous assurant que chaque membre effectue les mouvements nécessaires au bon moment
  3. et accélérez graduellement.

Suis-je prêt à passer à l'exercice suivant ?

Au moment où vous réalisez que vous pensez à autre chose et que vos membres jouent, cela signifie que vous avez automatisé le geste. Dans un premier temps, accélérez le rythme, car si vous passez directement à l'étape suivante, vous n'aurez pas complètement automatisé le geste. Quand vous gérez pour y jouer très rapidement et que vous n'avez pas le temps de penser à vos coups, vous êtes prêt à passer à autre chose.

Mon conseil : si vous ne pouvez pas le faire dès le premier coup, il n'y a vraiment rien de grave, alors détendez-vous.

🙂

Jouez le rythme de la batterie rock : libérez le batteur qui est en vous !

Je vais vous apprendre le « money beat » qui signifie en français le rythme de l'argent, car si vous savez jouer ce rythme, vous pourriez devenir riche. 😉 Bref, autant apprendre la batterie à l'aide de ce rythme car je peux vous dire qu'il est présent dans la plupart des chansons et qu'il vous permettra de vraiment vous amuser !

Exercice de rythme rock

Ce rythme est un mélange d'exercices 2 et 3.

  • Pour la première fois :
  • tu joues du charleston et de la grosse caisse.
  • revers : vous ne jouez qu'au charleston.
  • Pour la deuxième fois :
  • tu joues au charleston et à la caisse claire
  • revers : vous ne jouez qu'à charleston.
  • Pour la troisième fois :
  • tu joues du charleston et de la grosse caisse.
  • revers : vous ne jouez qu'au charleston.
  • Pour la quatrième fois :
  • tu joues au charleston et à la caisse claire
  • revers : vous ne jouez qu'au charleston.

En d'autres termes, ce rythme se décompose en 4 temps avec 8 coups de charleston. La grosse caisse jouera sur le premier temps et le troisième temps et la caisse claire sur l'after beat : les deuxième et quatrième temps.

Le métronome : l'essentiel

Pour travailler sur la régularité des traits, le métronome reste un outil indispensable, il donne un signal visuel ou sonore correspondant au tempo qui détermine la vitesse à laquelle une chanson est jouée.

Par exemple, un tempo à 60 bpm signifie 60 paris par minute, nous disons que nous jouons à 60 sur le noir et il y aura l'équivalent de 60 noirs par minute dans cette chanson.

Je vous conseille de commencer à travailler sur l'exercice #4 à 45 bpm.

Mon conseil : Vous pouvez télécharger une application gratuite telle que Pro Metronome pour vous aider à apprendre la batterie.

Pour en savoir plus sur les meilleures applications métronomes, cliquez ici...

Comprendre les différents rythmes et pulsations : un premier pas vers l'autonomie

Les valeurs des notes

Sans vous donner de leçon de théorie musicale, je vais vous expliquer en quelques mots ce qui est essentiel pour commencer. Cependant, je pense que pour apprendre la batterie et devenir totalement autonome, il est toujours préférable de savoir jouer de la musique.

Le noir dure 1 fois : il correspond au tempo de la chanson.

La marque des huitièmes dure ½ fois : il y a deux huitièmes par battement, donc ils sont deux fois plus rapides que les Noirs.

Le double dix-huitième représente ¼ de temps : il y a quatre seizième points par temps.

C'est l'association de ces différentes valeurs de note qui construit ces rythmes. En ce qui concerne le rythme du « money beat », les traits du charleston sont les premiers mots et les coups joués sur la grosse caisse et la caisse claire sont noirs. Vous découvrirez les nombreux rythmes au fur et à mesure de votre apprentissage.

Binaire/Ternaire : par quoi commencer ?

Le binaire correspond à une division du temps en deux : deux treize tiers par temps, tandis que le ternaire correspond à une division du temps en trois : trois treize-tiers par temps. Les chansons ternaires ne sont pas recommandées pour démarrer, choisissez des chansons binaires pour démarrer.

Connaître les cycles de mesure et les mesures

Les pièces sont découpées en mesures, elles ont des longueurs différentes et correspondent généralement au nombre de noirs dans une mesure. Je dis généralement, parce qu'il existe des systèmes de mesures découpés dans des notes, des blancs ou toute autre valeur de note, mais ils sont rares et vous ne devriez pas les respecter pendant un certain temps.

Les mesures

Le système de mesure le plus courant est 4/4, ce qui signifie que chaque mesure est composée de 4 noir, plus précisément c'est l'équivalent de la durée de 4 noirs. Je vous conseille donc de commencer par travailler sur 4/4 pièces en faisant l'effort de ressentir le cycle de chaque mesure, c'est-à-dire de ressentir chaque premier pas de chaque mesure. C'est en faisant cet effort dès le début de votre apprentissage, que ce soit en jouant ou en écoutant des chansons, que vous pourrez vous libérer plus rapidement à la batterie.

En effet, en ressentant les cycles de mesures, vous saurez instinctivement où vous en êtes. Vous ne vous perdrez pas et pourrez effectuer des pauses, et des improvisations ultérieures plus facilement.

Exercices pour travailler le cycle de mesure

Comme vous le comprenez, pour apprendre la batterie, il faut commencer par travailler avec des mesures en 4/4, en fait, ce n'est qu'une fois que vous maîtrisez le 4/4 que vous pouvez passer aux autres. Par exemple, il existe des mesures écrites en 2/4 avec 2 noirs par mesure ou en 3/4 avec 3 noirs par mesure.

En utilisant des exercices techniques, par exemple l'exercice n° 1, vous pouvez ajouter un kick drum chaque première fois.

Par la suite, je vous invite à parcourir mon blog pour trouver d'autres exercices techniques et appliquer cette méthode. Faites attention au début à ne travailler qu'avec des mesures en 4 étapes.

De plus, un grand nombre de chansons est divisé en un cycle de 4 mesures à 4 fois, alors prenez l'habitude de travailler sur des cycles similaires. Ainsi, lorsque vous faites une pause par exemple, vous la placerez naturellement sur la quatrième mesure.

Réussir à faire une pause : les choses sérieuses commencent à la batterie

Non, je ne te demande pas de faire une pause avec ton instrument préféré ! « Break » se traduit en français par le mot « break », une pause à la batterie brisera la rythmique de base et fera revivre la musique, pour lui redonner de la pêche ! C'est un point crucial pour apprendre la batterie et faire des variations sans s'ennuyer.

Exercice n° 5 : sortir de la rythmique de base

Vous devez d'abord réussir à vous détacher du rythmique pour pouvoir se déplacer sur un autre élément de la batterie. Pour ce faire, faites pivoter le rythme de base dans l'exercice #4 et remplacez le quatrième temps par deux, mettez-les sur le tom haut au lieu de le faire sur le charleston.

En tournant la rythmique, vous pouvez effectuer la pause sur chaque mesure ou sur des cycles de quatre mesures au quatrième temps de la quatrième mesure.

Votre première variante

Une fois que vous avez compris le geste, habituez-vous à passer votre main droite sur les autres éléments : toms aigus, moyens ou graves, sur la caisse claire, sur vos cymbales... Vous pouvez également appuyer sur deux traits sur le même élément ou un coup sur chacun d'eux.

Amusez-vous bien avec cet exercice, mais soyez toujours vigilant quant à la position de votre pied à la grosse caisse, jouez avec vos poignets et non avec vos bras et soyez détendu... c'est beaucoup à penser, mais c'est l'une des clés du succès.

😉

Utiliser des toms pendant une pause

Exercice #6 : Inclure les doubles croches

Lorsque vous avez bien assimilé l'exercice n° 5, je vous suggère d'utiliser les deux mains pour faire des pauses. Ils auront toujours lieu la quatrième fois de la mesure et comprendront quatre huitième marques sur la caisse claire.

Utilisez des toms

Maîtrisez-vous le passage du charleston à la caisse claire pour effectuer les quatre seizième marques pour les break ? Pouvez-vous reprendre le rythme sans difficulté ? C'est génial, maintenant vous pouvez imaginer de nombreuses variantes avec les toms.

Mon conseil : pour commencer, ne faites des pauses que la quatrième fois des mesures. Lorsque vous êtes vraiment plus à l'aise sur l'instrument, vous pouvez faire des pauses plus longues.

Jouer de la batterie pour les débutants : enfin !

J'ai sélectionné pour vous une première liste de musique sur laquelle vous pourrez apprendre la batterie tout en vous amusant rapidement. La rythmique sur laquelle vous avez travaillé dans l'exercice #4 correspond à la base du tambour partitions de ces chansons.

Et avant de vous lancer à la batterie, n'oubliez pas d'écouter la chanson afin de bien vous imprégner du tempo.

😉 Lenny Kravitz : « Toujours en fuite »

Guns N'Roses : « Pluie de novembre »

Journée verte : « Boulevard des rêves brisés »

AC/DC : « L'autoroute vers l'enfer »

Good Charlotte : « Je veux juste vivre »

Les deux chansons suivantes sont jouées à des tempos plus rapides et vous aurez déjà besoin d'un peu plus d'expérience pour les maîtriser.

Nirvana : « Viens comme tu es »

Michael Jackson : « Billie Jean »

Mon conseil : vous n'avez que l'embarras du choix, beaucoup de chansons de batterie sont basées sur cette rythmique. Pour commencer, choisissez des chansons dont le tempo n'est pas trop rapide pour comprendre comment se synchroniser avec la musique et ainsi avoir un look épuré.

Connaître différents styles de musique : travail à long terme

Il existe de nombreux styles de musique et en tant que batteur, vous devrez en connaître les bases lorsque vous serez un peu plus avancé dans votre pratique.

Vous connaissez maintenant le rock, pour perfectionner votre chemin et apprendre la batterie dans le monde entier, il existe :

  1. swing : pour un style plus jazz
  2. Bossa Nova : ce style nécessite quelques mois de pratique ;
  3. samba
  4. shuffle : accessible aux débutants et correspondant à un « rocher ternaire » ;
  5. enfin du reggae et de la jungle qui sont des styles hybrides à tester.

Mon conseil : votre premier objectif est de maîtriser le rock, puis de vous amuser à découvrir les différents rythmes de base à la batterie.

Synchroniser avec la musique à la batterie : ma solution

Le meilleur conseil que je puisse vous donner est d'écouter la musique en y concentrant toute votre attention . Essayez d'abord de trouver la pulsation, puis de chanter les mélodies et de fredonner les rythmes. En effet, si vous ne pouvez pas reproduire une rythmique verbalement, il est certain que vous ne pourrez pas la jouer. La première étape avant de pouvoir jouer, afin que votre corps puisse exécuter les mouvements, c'est pour les informations à bien comprendre et à intégrer par le cerveau.

Si vous essayez de jouer directement, sans comprendre les mouvements, la musique et la rythmique, vous risquez de devenir rapidement démotivé, car il est fort probable que vous ne pourrez pas exécuter les rythmes et synchroniser.

Augmenter votre vitesse et votre technique : mon guide pour réussir

Dans mon guide « Augmentez votre vitesse sur batterie », vous trouverez 6 exercices à faire quotidiennement ainsi que des conseils pour travailler efficacement votre technique. Vous pouvez le télécharger en vous inscrivant dans l'onglet de droite 🙂

Bonus : Les 5 erreurs à ne pas commettre en apprenant à jouer de la batterie

Erreur #1 : Brûler les marches

Si vous parcourez les étapes pour apprendre la batterie et que vous voulez jouer des chansons trop compliquées au début, vous risquez de vous décourager.

Mon conseil : Commencez par des chansons simples qui ne sont pas trop rapides.

Erreur #2 : Non Écoute de la musique

C'est en écoutant de la musique, beaucoup de musique, que vous travaillerez sur votre oreille. Vous enregistrerez inconsciemment et consciemment des plans, de petites subtilités, des façons de démarrer vos rythmes, d'effectuer des pauses et surtout VOUS ferez le lien entre batterie et musique. Et cela est essentiel pour un batteur et fait la différence entre les très bons batteurs et les autres.

Erreur #3 : Jouer à des choses que vous n'aimez pas

Choisissez des chansons que vous aimez, afin de vous amuser davantage à travailler avec elles. Et lorsque vous aimez travailler, vous le faites sans vous en rendre compte, vous êtes plus motivé et vous progressez donc plus vite !

Erreur #4 : Ne pas prêter attention aux gestes

Au début, lorsque vous voulez apprendre la batterie rapidement, vous pouvez rapidement arrêter de prêter attention à certaines choses, en particulier les gestes. Un doigt qui n'est plus à sa place sur la baguette, le poignet défocé, les bras qui jouent à la place des poignets... et les mauvaises habitudes sont mises en place lieu.

Mon conseil : lorsque vous jouez, faites les choses consciemment pour développer rapidement de bons réflexes.

Erreur #5 : Ne joue pas régulièrement

Pratiquer un instrument reste une pratique exigeante et pour apprendre la batterie, il faut passer du temps à travailler régulièrement afin de pouvoir progresser. Si vous jouez quelques jours par heure et que vous ne touchez plus votre instrument pendant des mois, cela ne sert à rien. Il est vrai qu'au début, vous pouvez être très motivé et y passer beaucoup de temps, mais au fil des jours, la détermination s'essouffle.

Mon conseil : commencez par une petite dose, 10 minutes par jour, et fixez-vous des objectifs réalisables.

Si vous voulez en savoir plus et mettre toutes les chances de votre côté pour commencer à jouer de la batterie, j'ai réalisé une vidéo complémentaire à cet article dans laquelle je vous explique tout en direct.

Dites-moi dans les commentaires quelles difficultés vous rencontrez en tant que batteurs débutants afin que je puisse partager des conseils personnalisés avec vous.